dimanche 22 février 2009

Caricature : Y'en a qui ont du culot

Le NY Post a publié cette caricature en page 12 de son édition du mercredi 18 février 2009.

On y voit 2 policiers de profil WASP face à leur victime, un chimpanzé criblé de balles et dont on découvre que l'une des réalisations c'est d'avoir été le signataire du « stimulus plan », plan de sortie de crise adoptée par le sénat US et promulgué par… Barack Obama.

Le plus inquiétant c’est qu’il y’en ait qui tout en ayant conscience du caractère nauséeux de la manœuvre, de l’indécence que véhicule la caricature, fasse comme si..., veuille réduire la nocivité du message à son essence : juste une caricature qui n’aurait rien à voir avec des faits d’actualité. Toute ressemblance avec des personnes existants ou ayant existé n’étant que pure coïncidence.

Le propriétaire du NY Post se nomme Robert Murdoch. Un tycoon des médias. Homme de réseaux et affairiste avisé. Craint et redouté. Propriétaire de la non moins celèbre chaîne d'information au vitriol Fox News.

Que le NYP se livre à se genre de manœuvre à découvert, voilà qui donne à se questionner sur ce que trament et ce dont sont capables ceux là qui endurent le martyr que l’histoire soit contrainte à retenir à jamais que c’est grâce au génie avéré et accepté de Barack Obama que les USA s’en seront sortis de cette menace dépressive héritée des 8 années de Busherie.

Ce fait divers aura en outre permis d’apprécier la grande capacité de mobilisation de la communauté afro-américaine qui, forte des luttes et victoires engrangées démontre qu’elle a su se construire ce truc de fierté/dignité qui sous-tend leur socle culturel et qui fait cruellement défaut à nos pauvres frères dans l’ignorance des antilles françaises totalement lessivés par cette politique d’aliénation culturelle de la métropole qu’ils auront bu jusqu’à plus soif.

La conséquence pour eux est terrifiante : Une exception culturelle, un cas unique de dés-existence, de déshumanisation dont peut en être fière la France et ses hommes politiques.



1 commentaire: