dimanche 2 mars 2008

Panafricanisme : Théophile, un modèle d'engagement

Ce qui fait la force, la particularité d'un peuple, d'une nation, c'est avoir avec soi des hommes et femmes aux parcours particuliers, héroïques, qui servent d'inspiration à nos actes, à notre engagement.

Ceux qui ont écrit l'histoire des peuples opprimés d'Afrique l'ont fait de telle sorte que les nouvelles générations ne puissent être submergés d'exemple de bravoure, d'intelligence, d'héroïsme qui inspirent leurs actes, orientent leurs vies.

Nos histoires sont à re-écrire, nos vies sont à re-modeler, nos idéaux sont à re-structurer, à re-inventer.

Grâce entre autres au net nous avons aujourd'hui connaissance du parcours singulier de certains des nôtres susceptibles de bousculer le cours tranquille de nos vies, de nous donner à sortir de la torpeur égoïste dans laquelle nous nous confiniions.

Celui de Théophile Kouamouo en est un.

Jeune et brillant journaliste d'un grand quotidien Français (Le Monde pour ne pas le citer), il a été amené à couvrir la crise ivoirienne dans ses premiers instants. Il lui a été donné de vivre de l'intérieur ce dont beaucoup en était convaincu sans preuves : Une manipulation à dessein de l'information Ivoirienne dans le but de fragiliser le président Gbagbo en proie à une attaque commanditée par les gourous de la Françafrique.

Dans un monde où la propagande incruste dans la tête de la jeunesse Africaine qu'il n'y a de réussite qu'au sein de groupes de renom et autres organismes internationaux, le choix fait par Théophile de démissionner du Monde où on lui prédisait un brillant avenir, et d'embrasser la cause patriotique d'un pays qui n'est pas le sien a marqué des esprits, dont le mien.

Des parcours d'engagement comme ceux-là sont appelés à faire tâche d’huile. Ils appellent de nous deux ou trois qualités essentielles : Esprit de transcendance, sens du sacrifice, amour du prochain combinés à une vraie passion pour tout ce qui touche et se rapporte à nos frères Africains qui avons tant offert et souffert dans ce monde.

L’aventure Théo, heureusement n’en est qu’à ses débuts, il nous est permis de penser que face aux grands défis qui sont les nôtres, il saura nous surprendre par la tonalité, la justesse, la rationalité de ses initiatives.

L’une d’elles aujourd'hui consiste à mettre à disposition un espace d'expression - ivoireBlog - à ceux d'entre vous, nombreux, passionnés d’Afrique, souhaitant disposer partager leurs avis, idées, émotions au travers d'un blog. Faîtes-y un tour, c'est gratuit.

Un dernier mot : Théophile et moi ne nous sommes physiquement et vocalement jamais rencontrés. Son parcours m'a tout simplement semblé singulier, j'ai tenu à vous le faire partager.

Sait-on jamais !!!

3 commentaires: